Imprimer cette page

Evénements

Visita de Pablo Matilla, autor de La sabiduría de quebrar huesos

 
 


open
El escritor Pablo Matilla estuvo presentando el lunes 16 de abril su primer libro, La sabiduría de quebrar huesos, ante las clases de TS4, TES-1 y TL. Los alumnos habían leído y estudiado en clase algunos de sus cuentos a la luz de las nociones “Lugares y formas de poder” y “La idea del progreso”, en el marco de la evaluación oral del BAC.
 
Tras revelarnos cuáles han sido algunos de los grandes maestros que han inspirado los 15 cuentos que componen la obra (los escritores latinoamericanos Felisberto Hernández, Horacio Quiroga, Julio Cortázar, Juan Rulfo, Jorge Luis Borges y también el músico, cantante y compositor americano Tom Waits), nos transmitió algunas de sus máximas: el punto de partida de un cuento puede ser la asociación de dos ideas inconexas o exóticas; es más intenso y evocador de cara al lector mostrar que decir, el escritor no juzga a sus personajes. Entre los diferentes relatos, que abordan bajo múltiples ángulos y estilos los temas del miedo, la violencia y las obsesiones, “Ruina”, “Pequeña hereje” y “Sacrificio” fueron los tres que suscitaron más preguntas. Algunos alumnos incluso le dejaron leer al autor sus finales de “Sacrificio”, concebidos en un taller de escritura creativa llevado a cabo en clase.
 
El sorprendente título tiene que ver, en sus propias palabras, con la idea de que “el dolor te hace crecer o aprender”. Con esta ópera prima Pablo Matilla ha logrado uno de sus objetivos: escribir un libro que resistiera las segundas lecturas. 

 

Claire Spooner y Goretti López, profesoras de castellano

Ruta de Don Quijote - 1S2

 
 
open

Los alumnos de 1ère S2 han recorrido la misma ruta que realizó Don Quijote por Barcelona en los capítulos estudiados en clase de la obra de Cervante junto a Gemma Amorós, profesora de Lengua y Literatura castellana y Victor Bachs, surveillant del LFB.











Visite de Cintaplast - 2º1 et 2º6 PFEG

open
Les classes de 2º1 et 2º6 option PFEG de Mme Puges sont allées visiter un centre de production d’étiquettes à La Llagosta. L’entreprise Cintaplast, qui a été créée en 1965, conçoit et fabrique des étiquette et des papiers auto-adhésifs et développe des solutions d’identification et de traçabilité.
Actuellement, l’entreprise dispose de 3000 m2 de surface et emploie 50 personnes environ. Nous avons constaté que le personnel de conception et de fabrication de cette PME était très qualifié.
 
Dans un premier temps, la visite nous a fait découvrir les services d’achat, de vente, ainsi que les départements de conception, de design et de programmation de la production. Ensuite, nous sommes allés observer la fabrication des étiquettes.
 
Cintaplast a la particularité de produire des commandes personnalisées pour de grandes entreprises : Merks, Telefonica,, Bosch, Bic… Nous avons vu comment le centre de production réalisait la pré-impression, la typographie, la sérigraphie, la vérification et l’envoi de la production.
Cintaplast réalise un chiffre d’affaires de 5 150 000 € grâce à d’excellents designers, graphistes, programmateurs, commerciaux et un équipement productif de haut niveau.
 
Cette entreprise a obtenu la certification ISO 9001 pour sa participation au développement durable qui consiste à ne pas polluer l’environnement.
 
En conclusion, nous avons appris comment fonctionne un centre de production et nous avons été surpris de découvrir qu’il y avait autant de travail derrière la production d’une étiquette. 
 
Pour finir, notre joie a été de déguster un délicieux goûter offert par Cintaplast.

 
Les élèves de 2º1 et 2º6

Classes transplantées - CM2-2 et 6

 
 
open

Les CM2-2 de Capucine de Lambert et CM2-6 de Laurent Burnichon sont partis en classe transplantée à la casa de colonias El Collell à Sant Ferriol, près de la zone volcanique de la Garrotxa. 

Jour 1

Aujourd'hui on a fait une ballade dans les volcans.
Les copains qui comprennent bien l'espagnol ont traduit à Ally, Max B, Zoé P et Ava. C'était bien mais ça faisait mal aux jambes. Agathe, Ilyes et Max G ont eu droit à un bonbon magique et on a appris que c'était des volcans explosifs. L'après-midi on a fait du laser tag et du bubble football. C'était trop bien !
Nur, Ulysse, Patxi, Floris et Vladimir se sont bien battus. Éric et Marc ont fait des roulés boulés.
Après il a fallu ramener les bulles et c'était un peu bizarre de marcher dedans le long de la route.
Avant de manger on a dû mettre la table : Leo, Zoé A, Edgar, Nicolau, Axelle, Luca et Patxi s'en sont chargé : merci !
Ce soir on a fait une course aux drapeaux dans la nuit. Ça faisait un peu peur mais on a bien rigolé. Lua a fait des jeux de lumières avec sa lampe de poche.
Certains ont regardé le ciel avec Laurent pendant que les plus fatigués sont allés au lit. Et puis en allant se coucher Penelope, Salomé et Ágata ont vu un renard.
Capucine a sa chambre juste à côté de la notre : ouf !
Bonne nuit et à demain pour de nouvelles aventures ! 

Les CM2-2

 

Jour 2 

Encore une très belle journée ! Une randonnée à VTT (6Km) ce matin qui nous a amené vers un petit village où les enfants ont pu voir des chevaux puis nous nous sommes arrêtés à un gué ou les enfants ont pu tremper les pieds et observer le réveil de la nature (oeufs de grenouilles , géris..) puis nous sommes rentrés : un retour un peu dure car il a fallu remonter...
Aprés-midi plus calme puis retour vers deux activités sportives : karting puis jeu de toboggan géant !  
Karaoké pour les deux classes
Soirée astro avec observation du premier croissant dans la constellation du taureau.

Laurent Burnichon


Aujourd'hui on a fait un parcours du combattant, du toboggan gonflable et des courses de kart.
Ce soir, on a vu les cratères de la lune avec les lunettes astronomiques et après on est parti au théâtre participer au karaoke.

Les CM2-2

 

































































































































































Dépose minute de l'APE

 
 
open

Pendant toute la durée de l'installation et du tournoi du Godó, l'APE organise un dépose minute. La rue étant barrée, les parents ne peuvent pas venir se garer pour déposer leurs enfants devant le lycée. Des personnes de l'APE se chargent d'ouvrir les portières des voitures et d'accompagner les enfants jusque devant l'école pour faciliter la circulation déjè compliquée dans la rue Marquès de Mulhacen.

Merci beaucoup à l'APE pour son implication !























Carrefour des métiers

 
 
open

Cette semaine a eu lieu le Carrefour des Métiers.
Cet évènement, à l'initiative de l'Association des Parents d'Élèves du LFB, est destiné à tous les élèves de 2de. Ils assistent à une série de conférences données par des professionnels qui font découvrir aux élèves leur profession. Au total 50 interventions ont été proposées.

Les jeunes étudiants ont pu en apprendre davantage sur les métiers de la finance, du marketing, de la médecine, mais aussi des arts et de la culture. Les métiers présentés étaient très variés : journaliste, avocat, éditeur, créateur d'entreprise, ou d'autres plus atypiques comme gouvernante générale d'un hôtel, nez en parfumerie, oenologue, scénariste, pilote d'avion, dessinatrice de livres d'art...

La finalité de ces rencontres est d'aider les élèves de 2de à déterminer le secteur d'activité professionnel dans lequel ils aimeraient exercer et ainsichoisir pour la classe de 1ère la section la plus appropriée pour eux. 

Nous tenons à remercier l'Association des Parents d'Élèves qui a fait que cette manifestation soit maintenant devenue une tradition pour le LFB. 













Conférences des élèves : les TPE sur le Développement Durable

 
 
open

Chaque midi de la semaine, un cycle de conférences scientifiques sur le thème du développement durable a été mené par des élèves.

Elles ont été réalisées par des élèves de Première ou de Terminale, qui ont présenté ainsi le fruit de leur travail de TPE.

Des élèves de tous niveaux ont pu entendre leurs camarades leur parler de thèmes comme : "Comment faire du LFB un établissement autonome en énergie ?", "La pollution sonore et la perturbation des baleines", "Comment les termitières pourraient être un modèle dont s'inspirer pour faire un établissement durable" ou encore "Se nourrir d'insectes en remplacement de la viande".

Autant de sujets qui ont, chaque jour, intéressés un groupe plus ou moins important d'élèves. Se nourrir d'insectes (avec dégustation !) a attiré un public particulièrement nombreux... Doit-on en conclure que les élèves voudraient des insectes à la cantine ?
















Page  1  sur 10   page suivante »  >>